Mobilisation citoyenne


Que peut-on faire comme citoyen pour aider à prévenir le suicide

en Gaspésie et aux Îles?

«Ajouter ma voix» à la prévention du suicide

Dépliant Ensemble donnons espoir

 

Favoriser les attitudes de sensibilité et du souci pour les autres.

La prévention du suicide c’est aussi des gestes tout simple au quotidien:  

  • Le soutien social : «Il semble que l’aide tangible et l’assurance de sa valeur sont les deux formes de soutien les plus importantes pour protéger les hommes des comportements suicidaires». (Houle, Janie, 2005).
  • Aide tangible : Héberger temporaire un ami, l’aider à faire une réparation, l’aider à déménager, aller faire une activité avec la personne, etc.
  • Assurance de sa valeur : valoriser la personne, reconnaître ses compétences, lui dire que vous tenez à elle, etc.

 

Promouvoir des principes de promotion de la santé devant des évènements difficiles

  • Promouvoir le sentiment de sécurité;
  • Favoriser les techniques qui contribuent à diminuer l’anxiété;
  • Promouvoir le sentiment de compétence personnelle et collective;
  • Promouvoir le soutien social et les liens d’attachement;
  • Susciter l’espoir.

 

Promouvoir le sentiment de sécurité

Le principe de promouvoir le sentiment de sécurité peut se traduire par :

  • Favoriser l’accès à l’information et à des avis professionnels sur des questions les préoccupant. L’accès à une information juste permet ensuite une restructuration cognitive qui encourage une vision réaliste du futur.
  • Faire la promotion des ressources disponibles.

 

Favoriser les techniques qui contribuent à diminuer l’anxiété

L’anxiété est une réaction normale à la suite d’un événement difficile.

  • Les techniques de la thérapie cognitive telles que le développement d’habiletés à gérer le stress et l’anxiété. Les stratégies de résolution de problèmes vont contribuer à augmenter les sentiments de reprise de contrôle sur sa propre vie (empowerment), de compétence personnelle et d’espoir.
  • Les techniques de respiration, de yoga ou d’imagerie mentale.
  • La normalisation des réactions de stress, dans un contexte de crise, contribue à diminuer l’anxiété.
  • Promouvoir le sentiment de compétence personnelle et collective.

 

Rappeler les réussites personnelles ou professionnelles de la personne et les capacités de la personne à passer au travers d’une période difficile.

Promouvoir le soutien social et les liens d’attachement 

  • Avoir accès à de l’entraide par le réseau social de la personne et assurer la présence d’un réseau formel lorsqu’il n’y a pas de réseau social.
  • Développer la capacité des personnes à demander de l’aide ou du soutien.

Susciter l’espoir

Les personnes qui gardent espoir dans le futur ont plus de chance de vivre un meilleur rétablissement après un événement difficile que ceux qui ont une vision pessimiste de leur avenir. Les interventions doivent décourager les propos fatalistes et apporter une vision plus réaliste de l’avenir. L’espoir peut être communiqué à un individu ou à une communauté par une approche de résolution de problèmes concrets. Rappelons que susciter l’espoir est également une clé de l’intervention en situation de crise ou de crise suicidaire.

Être attentif à la détresse masculine

Les hommes et les femmes ont des façons différentes d’exprimer leur détresse. Ainsi, les symptômes dépressifs, associés aux comportements suicidaires, peuvent être différents selon le genre. La dépression chez les hommes peut se manifester plus souvent par :

  • Irritabilité;
  • Crises de colère;
  • Comportements hostiles, agressifs et abusifs;
  • Perte d’intérêt dans les activités ou au contraire surinvestissement dans le travail, le sport ou autre activité;
  • Adoption de comportements destructifs envers soi, tels que des activités à haut risque physique, la recherche dangereuse de sensation forte;
  • Retrait social, tendance à s’isoler ou au contraire à surinvestir les activités sociales;
  • Automédication telle l’abus d’alcool ou de drogues, jeux compulsifs, usage de pornographie ou de sexualité compulsive. 

Si un homme de votre entourage présente ces symptômes, n’hésitez pas à l’accompagner vers les services d’aide.

 suicide besoindaide